Le podcast c’est bon mangez en…oui mais comment ?!

TrombinePicaboubxSalut,

A la base j’ai commencé le podcast parce que j’étais en manque. De quoi allez vous me dire…

Et bien depuis des années, j’écoutais ou regardais beaucoup de podcasts sur les séries, sur le cinéma, sur Apple ou sur le monde « Geek » en général. Des podcasts drôles et d’autres plus sérieux.

Et puis un jour j’en ai découvert un.

Comment ? Par un petit bruit de fond qui me parvenais aux oreilles avec dedans le pseudo d’un gars que tout le monde semblait connaitre et qui revenait régulièrement dans certains podcasts.

Babozor, puisse qu’il s’agit de lui. Il est, je trouve, un peu un OVNI dans le monde du podcast, et son podcast est comme lui, c’est normal en même temps 😉 . Il est original, curieux, diversifié, amusant et Barbu comme il dit. Bref, excellent et cela a, chez moi, tapé dans le mille au bon moment.

Mais voila, la vie étant ce qu’elle est, www.lagrottedubarbu.com a eu sa période de disette. Ce manque à provoqué ma chute dans l’aventure dans laquelle je suis aujourd’hui. Merci à lui.

Oui, j’avoue M’sieur le juge, a ce moment la j’ai plonger dans ce monde bizarre et méconnu du « podcasting » et suis devenu un « Podcasteur », ou tout au moins un truc qui y ressemble… mouai !!

Je ne prétend pas, ici, expliquer comment fonctionne ou qui sont les acteurs de ce petit monde, car je n’y connais rien ou presque rien.

Vous n’aurez pas non plus de ma part de critique méchante destinée a faire du buzz comme cela est la mode, ou de gentilles caresses non justifiées pour certains ou certaines.

Non ! Je voudrai juste essayer de faire toucher du doigt et partager avec des « poditeurs » ou « Pod-auditeurs » ce qu’est ce petit monde vu par un débutant qui, comme un enfant, à débarqué dans une salle de jeu sans en connaitre vraiment les règles.

 

Avertissements : Ceci n’est que mon expérience et rien d’autre. Prenez la ou laissez la a vous voir…

D’autres, plus aguerris, auront un avis ou conseils différents à donner, je n’ai pas la science infuse.

Si d’autres vous conseil, écoutez les.

 

Dur dur ? :

Soyons clair, le podcast ce n’est pas très très compliqué.

Ce qui est complexe c’est de faire de la qualité.

 

Pour commencer, c’est quoi un podcast ?

Quand j’ai commencé, j’étais persuadé de savoir ce que c’était, vu que j’en écoutait depuis des années. C’est à dire un bout de passion ou de point vue proposée à d’autres par des amateurs passionnés via un fichier numérique audio ou vidéo. C’est tout.

Depuis quelques mois,j’ai découvert que dans la communauté des « Podcasteurs » plusieurs définition circulent.

Pour certain, ceux qui font des vidéos sur Youtube sont des Podcateurs, pour d’autres il faut que ce soit un fichier disponible via un flux RSS ou sur iTunes et qui soit transportable pour être vu ou écouter n’importe ou…

Franchement je n’en sais rien et je m’en cire le coquillart :-p

Pour moi, ma première définition est la bonne car elle me correspond. Peu importe le mode de diffusion pourvu que la passion ou le point de vue que vous avez soit retransmis aussi intacte que possible et qu’elle soit faite par des amateurs passionnés (souvent meilleurs que certain Pro) et qui donne une autre vision d’un sujet. Une vision moins… « conformiste ».

Attention cependant ! cela veux dire aussi que le contenu doit avoir du sens, un intérêt, une signification et permettre « d’élever le débat » ou tout au moins d’enrichir ceux qui l’écoute ou le regarde. Donc exit les chats et les chanteurs asiatiques démanché… je ne vise personne :-p

ou encore les Radios nationales qui recyclent leurs émissions sur iTunes pour faire encore plus d’audience, donc plus de fric avec plus de pub… OUPS je me laisse aller la !

 

Pour les écouter ou les regarder comment on fait ?

Tout ordinateur, SmartTV, Baladeur, Smartphone, CD, DVD, etc… est capable de vous le permettre.

Seule obligation, avoir un accès internet et se connecter à l’une des plateformes de référencement, aux blogs, ou flux RSS qui distribuent les fichiers que vous cherchez. Ensuite vous les télécharger, les stocker, les écouter, les archiver ou les jeter… a vous de voir.

 

Les plateformes sont multiples.

Pour faire simple, en France et pour les Francophones, il y a d’abord les podcasts distribuer via un flux RSS depuis un blog ou un serveur. Il suffit de s’y abonner avec iTunes sur mac ou tout autre lecteur de Flux RSS compatible et hop vous êtes parti.

 

Il y a aussi la principale : iTunes, qui reste la plus grosse base de podcast actuelle. Il faut reconnaitre que pour trouver un Podcast sur un sujet précis c’est le plus simple.

 

Mais vous avez aussi des plate-formes indépendantes de référencement qui regroupent plein de podcast pour en faire la promotion. Ma préférée actuellement étant www.Podcastfrance.fr qui regroupe probablement le plus grand nombre de Podcast francophone hors iTunes.

L’avantage en plus, étant qu’il fait un peu de promotion via Twiiter et autre.

Vous avez aussi par exemple : www.rzoweb.com que j’ai découvert récemment et que je ne connait pas encore bien.

 

Vous avez bien d’autres sources et d’autres plateforme de référencent, surtout si vous êtes bilingues. Il suffit de chercher un peu sur l’internouille et vous trouverez. Perso, étant un nul en shakespear, j’ai du mal 😀

 

Une autre solution consiste à simplement écouter les podcasts sur le net : Essayer par exemple Podradio.fr

Oui oui je sais, la dessus je suis un peu de parti pris, mais rien à foutre… pour découvrir des émissions en bossant par exemple, c’est nickel.

 

A oui j’oubliai… pour moi un podcast est GRATUIT. Oui je sais, certain vont sauter au plafond, mais c’est mon avis et je le partage 😀

 

Ok ! bon maintenant comment on fait ? :

Pour ce que j’en est testé a ce jour, voila les compétences qu’il vous faudra avoir :

– Que vous fassiez de l’audio ou de la vidéo, Quelques connaissances en montage audio ou vidéo.

– Quelques connaissances ou un ami capable de vous faire un site (blog pour faire simple) et de vous montrer comment gérer un serveur dédié ou partagé.

– Des réseaux sociaux ou des copains… oui je sais ce n’est pas une compétence :-p

– Etre un peu graphiste

– Etre un peu bricoleur

– Avoir un peu de matériel

– Ne pas être timide

– Avoir un peu de mémoire

– Avoir du temps

 

Commençons par le début… ou la fin :

– Avoir du temps :

Pourquoi du temps ? Parce que cela prend du temps de faire les choses et que le podcast c’est long à faire. Et plus vous le faite bien plus cela prend de temps. Si vous le faite bien, il y a des chances pour que cela intéresse les gens et donc qu’il vous suivent.

L’audio est la version la plus simple du podcast. Le temps passé n’y est pas trop important, mais suivant la complexité de votre projet cela peut le devenir. N’ayant pas testé cette solution, je vais éviter de vous dire des âneries en arrêtant ici cette description.

La vidéo c’est la version longue et chronophage du podcast. Que ce soit en préparation, tournage, montage, diffusion, tout y est très gros et très long. Pourquoi ? Parce que tout ce vois et que ce sont les défauts que les gens retiendront au final.

 

– Avoir un peu de mémoire :

A toutes les étapes de votre projet vous aurez besoin de vous rappelez pourquoi vous faites ce fabuleux podcast que vous avez imaginé et conçu de vos petites mains.

Vous devrez vous rappelez les objectifs que vous vous étiez fixés le jour de sa création.

Il vous faudra avoir cette mémoire pour résister aux critiques, aux faibles audiences, aux problèmes techniques, aux crash de votre ordinateur pour le 4éme fois en 30 minutes de montage… allez courage 😉

 

– Ne pas être timide :

Si vous voulez faire du podcast c’est que vous voulez raconter, expliquer, discuter ou démontrer une passion ou une idée. Pour cela vous devrez parler devant un micro ou une caméra.

Par expérience personnel, je peu vous dire que ce n’est pas évident et qu’il faut de la persévérance pour arriver à un résultat satisfaisant. Moi même, j’ai encore beaucoup de boulot avant d’arriver a expliquer sans bafouiller ou mélanger les idées.

Si vous faite de la vidéo, vous devrez peut être vous montrez.

 

– Avoir un peu de matériel :

Pour de l’audio un simple micro peu suffire si vous êtes seul. Si vous êtes plusieurs il en faudra un peu plus, comme une table de montage, des micro plus évolués, etc…

Pour de la vidéo il en faut un peu plus ; Suivant votre projet, il vous faudra une ou plusieurs caméra de la meilleur qualité possible, peut être 1 ou plusieurs micro, de l’éclairage, de quoi enregistrer tout ça, etc…

 

– Etre un peu bricoleur :

Il faut savoir ce débrouiller pour fabriquer un pied de micro pour remplacer celui qui est cassé, planté un clou ou faire un bout de décor.

 

– Etre un peu Graphiste :

C’est un grand mot, savoir au moins dessiner un petit peu.

Un logo pour que votre podcast soit reconnu facilement c’est le minimum.

 

– Des réseaux sociaux ou des copains :

Si vous faite un podcast ce n’est pas pour que seul votre chien le regarde…

Donc si vous voulez qu’il soit vu, il vous faudra utiliser les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook (berrkkkk ! ) , etc…

Le bouche à n’oreilles aussi peu fonctionner… d’ou les copains.

Si en plus vous avez de l’humour dans votre émission, BINGO !

 

– Quelques connaissance ou un amis capable de vous faire un site :

C’est probablement ce qui fut le plus compliqué pour moi : faire un blog qui fonctionne et permette de mettre en ligne et de gérer la communication, l’édition, la distribution du podcast.

Rassurez vous il y’a des outils formidables pour cela, qui avec un peu d’aide et de pratique sont géniaux. La preuve j’y suis arrivé tout seul 😉  -> Essayez WordPress.

 

– Que vous fassiez de l’audio ou de la vidéo, Quelques connaissances en montage audio ou vidéo :

Ben oui ! quand même, faudra bien que vous fassiez de votre oeuvre enregistrée en live un chef d’oeuvre pour l’éternité.

Pour cela il vous faudra en passer par un peu de montage sur votre ordinateur préférer grâce à de nombreuses applications plus ou moins simple, mais qui vous permettront de livrer un produit fini au plus proche de vos envies.

 

Encore une chose :

Quelque chose que je n’ai pas mis dans la liste ci-dessus : Avoir de l’investissement personnel et un peu d’investissement financier.

 

L’investissement personnel ne dépend que de vous, mais il est, à mon avis, un paramètre essentiel pour la réussite de votre idée. Personne ne fera le boulot à votre place 😉

 

La partie financière est elle aussi pratiquement obligatoire. Un peu de matériel, un serveur pour héberger vos fichiers et boum !!! Perso, 70 euros ont suffit pour commencer, principalement pour la location d’un serveur mutualisé (autrement dit partagé).

 

Soyons clair, c’est ce dernier point qui souvent oblige certain podcast à s’arrêter. Car plus un podcast fait de l’audience, plus l’investissement devient lourd et indispensable.

Par exemple si votre podcast se met d’un coup à passer de 300 vues par épisode à 10000 vues, vous risquez d’avoir des problèmes de serveur, surtout en vidéo. Donc une obligation d’en louer un plus gros, plus rapide et donc plus cher.

Mais votre investissement personnel aussi va grossir. Si vous êtes un passionné cela ne vous posera, à priori, pas de problème. Mais attention quand même, tout le monde autour de vous de comprendra pas forcément votre enthousiasme et il est bien de temps en temps de sortir le nez de votre ordinateur.

 

Que vous dire de plus…

… à si ! ne faite pas comme moi si vous voulez faire de l’audience, évitez les sujet de niche comme le bricolage du dimanche 😀 😀

 

Allez ! assez papoté… cet article n’est surement pas parfait et j’oublie surement des choses mais passons…

Bon Podcasts, bonne écoute, bon regardage.

Le podcast c’est bon mangez en !

 

( PS : Désolé pour l’orthographe, mais c’est mieux qu’une version vidéo bafouillante. Si vous êtes un Pro en orthographe je suis preneur d’une correction de cet article. Merci d’avoir lu jusqu’ici, vous êtes courageux 😉  )